Travail

Les vins se nourrissent de terroirs vivants

Pour nous, les vins se font d'abord à la vigne. Comme nous n'utilisons plus d'herbicides, un gros travail de labour et de buttage est effectué. Nous arrêtons le travail du sol autour du 15 juillet. Si besoin, les vignes sont tondues pour réduire l'humidité du sol avant les vendanges et éviter ainsi l'apparition de pourriture.
De nombreux travaux en vert sont pratiqués tout au long de l'année. Les vendanges sont 100 % manuelles.

Vins blancs
Pressurage direct
Débourbage statique de 24 heures
Elevage en fûts (25% de fûts neufs)
Soutirage avant les vendanges dans le respect du calendrier lunaire
Fin de l'élevage en cuves inox pour une mise en bouteille dans l'hiver
<<retour

Vins rouges
Arrivée de la vendange puis passage sur 2 tables de tri
Egrappage à 100%
Mise en cuve par tapis
Macération à froid à 10 ° pendant 8 jours
Fermentation pendant 10 jours, puis macération pour une durée similaire
Décuvage (la date est déterminée en fonction de la dégustation)
Mise en fûts
Elevage 100% en fûts (1/3 de fûts neufs)
Sous-tirage après les vendanges (12 mois)
Stockage en cuve inox
Mise en bouteille février ou mars
<<retour


C'est une étape qualitative essentielle. Sans elle, le vignoble deviendrait rapidement une jungle difficile à contrôler.
Le domaine adopte la taille Guyot pour les vignes de blanc et la taille en Cordon ou la taille Guyot, pour les vignes de rouge.



Les vignes ont été taillées. Une fois au sol, les sarments sont broyés. Ils seront ensuite utilisés pour chauffer les bâtiments du domaine.


Le bois taillé est attaché au fil le plus bas du palissage. Cette opération permet de régulariser l'alimentation des bourgeons en sève et d'organiser le palissage vertical des rameaux.


Cette opération consiste à enlever la terre entassée entre les pieds de vignes dans l'axe du rang.


L'ébourgeonnage s'effectue après le débourrement. On va supprimer certaines pousses situées sur le rameau.
Cette pratique, souvent associée à l'épamprage, est essentielle pour une bonne maîtrise des rendements.


Il s'agit de relever et de "ranger" les branches entre les fils du rang de manière à bien séparer la végétation.


Ils sont effectués afin de prévenir l'installation de maladies : oïdium, mildiou et acariens.


Grâce aux labours, les sols sont aérés et les mauvaises herbes détruites. Le rognage, pratiqué à l'aide d'un tracteur, consiste à supprimer l'extrémité des branches qui poussent. Il permet une meilleure aération de la végétation évitant un phénomène de confinement des branches, synonyme d'humidité et donc de pourriture.

vendange

Les raisins sont récoltés à la main, lorsque l'équilibre est atteint entre les sucres et les acidités.